Potentiel technique

Développer de nouvelles applications Génie Civil basées sur les sédiments marins dragués.

Aujourd’hui, la réutilisation des sédiments de dragage des ports maritimes et des voies navigables est limitée en raison de contraintes techniques, économiques, sociales et/ou législatives. CEAMaS  a travaillé sur les aspects techniques pour la réutilisation de sédiments marins en génie civil en reliant la composition des sédiments à la réglementation,  aux besoins des applications et aux modes de traitement potentiels.

Dans le projet CEAMaS, des sédiments dragués en différents lieux ont été caractérisés, traités et testés afin d’élaborer des formulations à base de sédiments pertinentes. De multiples applications génie civil (infrastructures, protection des côtes, ou applications en matériaux de construction, de remplissage ou de couverture) ont été évaluées d’un point de vue théorique et expérimental à l’échelle laboratoire.

De plus, le projet CEAMaS a permis des progrès dans le domaine de la caractérisation sur site de sédiments. Cette technique émergente sécurise la qualité du matériau sédiment durant la phase de dragage par une identification en temps réel des « points chauds » afin d’adapter la stratégie de dragage et d’éviter des surcouts économiques et environnementaux en ajoutant des sédiments fortement contaminés dans des sédiments peu ou pas contaminés.

Les données techniques obtenues  ont également été utilisées en tant que données d’entrées pour d’autres thèmes traités dans CEAMaS, comme la modélisation des impacts environnementaux et économiques, la formation, et l’éducation.

L’Ecole Centrale de Lille a coordonné les actions liées au développement des connaissances relatives au potentiel technique de valorisation des sédiments avec les autres partenaires du projet (TU Delft, cd2e, BRGM, BBRI, CIT, UCC).

Principaux résultats

Le projet CEAMaS a démontré que la valorisation des sédiments est une solution techniquement valable et de nombreuses solutions de valorisation ont été identifiées. Ces solutions, et les techniques à utiliser, varient avec les caractéristiques des sédiments et les besoins, mais de nombreuses possibilités existent.

Le lien entre les caractéristiques des sédiments et la législation pour les solutions de valorisation a été également démontré. Il est clair que malgré un cadre réglementaire européen identique, qu’avec un même sédiment, les pays où les sédiments sont considérés comme dépendant des Directive Européennes sur l’Eau sont moins restrictifs que ceux où les sédiments sont associés aux Directives Européennes sur les Déchets.

Ainsi, les critères sur les caractéristiques des sédiments en Flandres et aux Pays-Bas autorisent des seuils en contaminants plus élevés à condition que l’application utilisant ces sédiments soit conforme à une seconde catégorie de seuils (dans ce cas, basés sur les tests de lixiviation). Porter l’attention sur les émissions plus que sur les concentrations totales en contaminants augmente ainsi les possibilités de valorisation de sédiments. Ceci facilite notamment des applications utilisant des sédiments à grande échelle.

 

Learn more on several best practices

& legislation status for sediments tools

Find tools and data regarding technical issues for sediment reuse developed under CEAMaS.

CEAMaS technical reports to go further…